Sélectionner une page

15 Août : Assomption de la Vierge Marie

ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE

Le 15 Août

marie reine

 

La Fête de l’Assomption commémore la montée de la Vierge Marie dans les cieux, juste après sa mort. C’est la plus importante fête de la Sainte Vierge, en tant que c’est le terme de sa vie. Cette fête est aaussi appelée « Dormition de la Vierge Marie », comme si la Vierge Marie, s’étant endormie dans le sommeil de la mort, avait été prise, attirée au ciel.

Le mot « Assomption » vient du latin « assumere », qui signifie prendre, enlever. La Sainte Vierge fut ainsi « enlevée au ciel », en corps et âme.

La place particulière de Marie dans la religion catholique est due au fait qu’elle a été choisie par Dieu pour former en son sein le Corps du Christ. C’est par la foi qu’elle a conçu en son sein le Verbe, et Celui-ci s’est formé en elle miraculeusement. Pour les chrétiens, cette fête revêt une importance particulière car, dans le mystère de l’Assomption de Marie, l’homme voit aussi se réaliser sa propre destinée.

 

Historique de la date du 15 août :

Dès les premiers siècles de l’ère chrétienne, la procession nocturne aux flambeaux, pour la fête de 15 août, a été pratiquée dans l’Eglise de Rome. Elle fut supprimée par le pape St Pie V au XVIè siècle.

Au XVIIè siècle, le roi Louis XIII, sans héritier, demande que toutes les paroisses du royaume organisent une procession le 15 août afin que son désir d’avoir un enfant se réalise. Après la naissance de ce dauphin tant attendu, la fête Mariale prit de ce fait une ampleur particulière.

Entre 1854 et 1950, le dogme de l’Immaculée Conception, qui affirme que Marie a été conçue exempte du pêché originel, fait débat dans l’Eglise. C’est le pape Pie XII qui tranche en 1950, et donne une définition précise de l’Assomption, qui devient dès lors un dogme institutionnalisé.

Célébration de la Fête de l’Assomption

La procession nocturne aux flambeaux, pour la fête du 15 août, s’est pratiquée dans l’ Église de Rome dès les premiers siècles, puis a été supprimée par le pape saint Pie V au XVIe siècle.

Au XIIè siècle, dès la naissance de son dauphin (le futur Louis XIV), le roi de France Louis XIII décrête que le 15 août sera désormais férié, et l’occasion de processions mariales.

 

A Notre-Dame du Chêne

Sanctuaire Marial du Diocèse du Mans, Notre-Dame du Chêne célèbre avec ferveur cette grande fête de l’Assomption de la Sainte Vierge.

La veille, la procession, statue de Marie en tête, part de l’Abbaye de Solesmes en direction du Sanctuaire. De nombreux pèlerins et fidèles du lieu, de tous âges, participent à cette marche ponctuée de chants et de prières en l’honneur de la Vierge Marie. La célébratieon eucharistique achève cette première partie des festivités.

Le 15 août, une messe solennelle est célébrée après la récitation du chapelet dans la basilique. L’après-midi  donne lieu à une nouvelle procession aux alentours du Sanctuaire, suivie de l’Adoration du Saint-Sacrement. La journée s’achève généralement, dans la soirée, par un concert de musique sacrée.

En cours de journée, un pique-nique réunit tous les participants pour un moment convivial et joyeux.

L’Assomption, à Notre-Dame du Chêne est donc une grande et belle Fête Mariale, familiale et fraternelle. Un souvenir riche en émotions chrétiennes pour ceux qui y ont participé, et une journée « à marquer d’une pierre blanche » pour tous ceux qui veulent s’y joindre.

Dormition-XVe-s-galerie-Tretyakov-232x300