Sélectionner une page

LE SAINT SEPULCRE DE NOTRE-DAME DU CHÊNE

Sepulcre de NDC

Un peu d’histoire

En 1858, au moment de la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception, ce sont 60 000 pèlerins qui visitent Notre-Dame du Chêne chaque année.

Mgr Nanquette, évêque du Mans, estime urgent « d’éclairer la foi de ces fidèles et d’empêcher que leur piété ne dégénère en superstition. » Il va donc faire construire auprès de la chapelle de Notre-Dame du Chêne une maison pour les missionnaires diocèsains qui pourraient ainsi, à la belle saison, animer autant que surveiller le déroulement des pèlerinages.

Il suggère que « les offrandes des fidèles permettent de remplacer la chapelle actuelle par une église dont le style et la proportion attestent la piété des pélerins … »

Dans la foulée, il acquiert le « champ Gazeau qui servira, en 1896, à l’édification du Saint Sépulcre.

Le projet initial était d’ériger une Croix du Christ aux abords de la nouvelle basilique, édifiée dans les années 1870. Le Comité des Pèlerins de Sarthe, Mayenne et Maine et Loire souhaitait commémorer de cette façon la venue du pape Urbain II au Mans et à Sablé en 1096, soit huit cents ans auparavant.

Ayant acquis un chêne dans les bois de Parcé, ils construisirent donc une Croix de grande taille, qui fut ensuite transportée jusqu’à Jérusalem par bateau. Arrivée sur les Lieux Saints, elle fut portée « à dos d’hommes » par quatorze pèlerins des trois départements tout au long du chemin du Calvaire, là même où Jésus avait porté sa propre Croix. Ensuite, la Croix et les pèlerins prirent le chemin du retour vers la France, et la Croix fut implantée à Notre-Dame du Chêne le 8 octobre 1896.

Mais la ferveur de nos pèlerins n’était pas encore pleinement satisfaite, et ils décidèrent qu’il fallait maintenant construire une réplique du Saint Sépulcre à l’identique de l’original, dans un parc paysagé reproduisant exactement le plan de la grande Basilique du Saint Sépulcre de Jérusalem.(ci-dessous, dessin du St Sépulcre de Notre-Dame du Chêne, et  plan de la basilique du St Sépulcre de Jérusalem).

       

dessin du sepulcre

 

330px-Anastasia_Rotonda_sketch_1.svg

Description

Tout comme le véritable tombeau du Christ Jésus, le Saint Sépulcre de Notre-Dame du Chêne comprend deux pièces successives :                                                                  

chapelle de l'ange

– La chapelle de l’Ange (où, selon la Tradition, se tenait l’Ange de la Résurrection), correspondant à l’antichambre où le corps était généralement préparé selon les traditions juives de l’époque ;

– La chambre du Sépulcre, chapelle du tombeau proprement dite, contient un arcosollium (une sorte de cavité, de niche), avec une table de pierre sur laquelle était déposé le corps.

Etape n° 11 - Saint Sépulcre

Les deux pièces sont reliées par un petit « passage », imitant celui creusé dans le roc dans le cas du tombeau du Christ (et devant lequel avait été roulée une pierre pour fermer le tombeau).

Le Saint Sépulcre de Notre Dame du Chêne a malheureusement été érigé à une période où l’on utilisait pour la construction des pierres de mauvaise qualité. Etant par ailleurs construit à l’air libre,  il se dégrade donc encore plus à cause des intempéries. Toutes ces conditions favorisent une humidité excessive de l’édifice, dont l’intérieur lui-même s’abîme considérablement. 

Travaux de réfection

À l’occasion du premier centenaire de la construction, en 1996, l’Association des Amis de Notre Dame du Chêne a lancé une souscription pour la restauration. Les devis s’élevaient à environ 300 000 Francs (presque 46 000 euros). Trois ans après, la générosité des pèlerins aboutit à la somme de 11 433 euros.  Le prix attribué en 1999 par le Pèlerin Magazine, dans le cadre du Concours « Un patrimoine pour demain », ayant rapporté 4 268 euros,  le tiers de la somme nécessaire était donc atteint, assez pour accomplir une première tranche de travaux concernant l’étanchéité. 

Récemment, l’illumination de nuit du Saint Sépulcre a pu être réalisée.

La vénération du Saint Sépulcre

Le Saint Sépulcre n’est pas seulement le lieu de l’ensevelissement du corps de Notre-Seigneur Jésus-Christ ; il est avant tout  l’endroit où s’est produit la résurrection de Jésus, fondement même de notre foi et de notre religion chrétienne.

En France, on trouve de nombreuses répliques  de l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem comme du Saint-Sépulcre lui-même. On les trouve à Lanleff (XIè siècle), à Neuvy-Saint-Sépulchre (1045), à Toulouse (vers 1090), à Charroux (1047), à Quimperlé (vers 1100), à Saint-Léonard (1120), à Villeneuve d’Aveyron (XIIè siècle.) ou à Romans-sur-Isère(1516). Ces copies sont plus ou moins fidèles à l’original.

Seul le Saint Sépulcre de Notre-Dame du Chêne est enchâssé dans un parc paysagé reproduisant exactement le plan de la grande Basilique du Saint Sépulcre de Jérusalem. Il est aussi un des plus fidèles au point de vue architectural.

Dans le parc du Saint Sépulcre

– Le tracé du plan de la Basilique de Jérusalem est réalisé avec des buis ; Il a été réalisé sur ce « champ du Gazeau » acheté par Mgr Nanquette, évêque du Mans.

– A partir de l’entrée du parc, on peut effectuer le chemin de croix en en suivant les stations, figurées par des pannonceaux fixés sur les arbres le long de l’allée. Ce chemin de Croix nous amène au Calvaire, sur lequel nous retrouvons la Croix rapportée de Jérusalem, et qui est entourée de différentes représentations des derniers moments de la vie de Jésus : « Jésus est dépouillé de ses vêtements », « la crucifiction »,  » la descente de Croix ».

calvaire ND du Chêne

La Vierge Marie y est représentée deux fois : une première fois au pied de la Croix, « Stabat Mater » auprès de St Jean, et une deuxième fois pour la descente de Croix, « Piétà », où elle tient Jésus dans ses bras.

 – Lors de la fête de Pâques 2001, Patricia Menouha, scupteur et peintre en Art Religieux, a fait poser à l’entrée du parc une de ses oeuvres : une statue du Christ Ressuscité en pierre de Lavoux, qui complète bien l’ensemble.  Son geste, qui est un véritable Acte de foi, a permis à de nombreux fidèles de participer à une souscription : L’achat d’une photo de cette oeuvre, proposée à 25 euros, aidera l’Association des Amis de Notre-Dame du Chêne à financer l’entretien et d’éventuelles réfections du Saint-Sépulcre et de son parc.

3856223739

Visite virtuelle en Terre Sainte

Pour une visite virtuelle très instructive des Lieux Saints de Jérusalem, vous pouvez cliquer ici. (Site des Missionnaires Franciscains de Terre Sainte).

Conférences

Notre-Dame du Chêne reçoit régulièrement la visite d’un Ecuyer de l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem, qui donne de nombreux renseignements sur la Terre Sainte, le Saint Sépulcre, … et le nôtre. Ces conférences sont annoncées à l’avance dans l’agenda de ce site, et leur accès est libre (obole acceptée pour les frais du conférencier).

*****