Les peintures murales et les tableaux de la basilique

 

Afin d’offir à la Vierge Marie la plus belle des parures pour son écrin de pierre, des peintures murales et des tableaux  furent réalisés par des artistes en renom de l’époque de l’édification de la basilique, et installés dès 1899.  

Un tour complet de l’édifice permet de découvrir plusieurs autres oeuvres, plus modestes, disséminées tout au long des chapelles latérales et sur les piliers.

Les peintures murales du chœur de la basilique

 

Tout autour du choeur, huit oeuvres picturales représentent les différents évènements qui ont marqué l’histoire de Notre-Dame du Chêne, de l’origine à 1869, lorsque Mgr FILLION, évêque du Mans, fit réaliser la maquette de la future basilique.

 

Les tableaux du chœur de la basilique : les amis de la Vierge Marie

 

Au-dessus des peintures murales, et faisant le tour du choeur, une série de tableaux represente les amis de la Vierge Marie. ILs ont été réalisés en 1901 par  Benoît BENONI-AURAN (1854-1944), peintre provençal reconnu au niveau internationnal.

De gauche à droite (en regardant en direction de l’abside), ils représentent :

– Sainte Marthe, soeur de Sainte Marie-Magdeleine et de  Saint Lazarre, accompagnée de sa tarasque

– Saint Jean l’Evangéliste, le disciple bien-aimé de Jésus

– Saint Jean-Baptiste, fils de Sainte Elisabeth, elle-même cousine de Jésus

– Sainte Elisabeth, mère de Saint Jean-Baptiste et cousine de Marie

– Saint Joseph, époux de la Très Sainte Vierge Marie

– NOTRE-DAME DU CHÊNE

– Sainte Anne, mère de la Vierge Marie

– Saint Joachim, père de la Vierge Marie et époux de Sainte Anne

– Sainte Marie-Magdeleine, disciple de Jésus et premier témoin de sa résurrection

– Saint Lazarre, ressuscité par Jésus, et frère de Marie-Magdeleine et Marthe, qui fut le 1er évêque de Marseille

Les tableaux du transept : Chapelle du Sacré-Cœur de Jésus

 

Sacré-Cœur et Sainte Marguerite-Marie Allacoque

Dans le transept, à gauche du chœur de la basilique (en avançant en direction de l’abside),  se trouve la chapelle du Sacré-Coeur. On y remarque quatre tableaux principaux :

 

1 et 2 : Le peintre Albert MATIGNON réalise en 1897 et 1898 un ensemble de deux tableaux sur le Sacré-Coeur. Le premier est la représentation de  la vision de Sainte Marguerite-Marie Alacoque, et le deuxième est nommé « La France se consacre au Sacré-Coeur en présence de ses glorieux saints patrons » (Sainte Jeanne d’Arc, Sainte Clothilde, Saint Rémy et Saint Louis).

3 et 4 :Au-dessus de chaque petit autel, une toile représente des anges : L’un porte une couronne d’épines et des clous, l’autre est porteur d’un calice. Ces toiles, signées MÜLLER, élève de Paul Renouard, datent de 1906.

Les tableaux du transept : Chapelle de Saint Joseph

.

La Sainte famille en Egypte

Dans le transept, à droite du chœur de la basilique (en avançant en direction de l’abside), se trouve la chapelle de Saint Joseph. On y remarque quatre tableaux principaux :

  • « La Sainte Famille en Egypte », peint par Benoît BENANI-AURAN en 1899,
  • « La prière à Nazareth », peint également par cet artiste, et datant de la même période,
  • Deux toiles représentant chacune un ange, l’une portant un lys, et l’autre des outils de charpentier ; toutes deux à la louange de Joseph, elles sont dues au même peintre MÜLLER que celles de la chapelle du Sacré-Cœur.