Sélectionner une page

Une conversion par le Jardin – du 10 au 12 mars 2017

Comme ils l’avaient fait les années précédentes, Marc et Bénédicte Verhofstede-Versele sont venus nous faire connaître et pratiquer l’art du compost, et nous montrer comment, par des soins adaptés à la terre, il nous est possible de coopérer au salut du monde dans lequel nous vivons. Cette année, ils étaient accompagnés dans leur démonstration par Frédéric Sauvadet, qui pratique la permaculture à la ferme du Bec-Hellouin.

Une quarantaine de personnes avaient répondu « présent » à cette invitation, et ont appris comment prendre soin de la terre, dont la fragilité nous appelle à une véritable conversion dans tous les domaines de notre vie.

Avec Marc et Bénédicte, nous avons réalisé un compost avec tous les déchets du jardin qui, mélangés avec méthode,  reçoivent l’oxygène nécessaire à leur transformation en une terre vivante,  en un temps très court (6 à 8 semaines).

Frédéric Sauvadet, nous a montré à quel point la permaculture est un concept global, et non pas simplement de l’agriculture. Le but est de prendre soin de la terre et des Hommes, de partager équitablement les ressources, en s’inspirant du fonctionnement des écosystèmes et de l’observation du lieu.

Une analogie a ainsi pu être faite été entre la terre physique et notre terre intérieure, nous invitant à  laisser passer à travers nos blessures la lumière de Dieu, dans un travail d’humilité et de coopération,  pour devenir une  nouvelle terre, coopérant ainsi au salut du monde.

De nouvelles journées de travail sont prévues, afin de mettre en oeuvre ces enseignements au niveau du parc du sanctuaire, pour en faire un exemple vivant de ce qu’il est possible de réaliser sur notre terre et sur nous-mêmes par une réelle conversion.